Publié le 19 juillet 2022

Retour sur l’interview de Patrick Gentemann, fondateur et CEO de la société Ubefone, lors de la journée nationale de la FRP2i au sujet du futur de la téléphonie en entreprise.

Pouvez-vous présenter la solution de téléphonie Ubefone ?

 

Ubefone est un opérateur de téléphonie cloud et Voip pour les petites et moyennes entreprises. Nous fournissons des solutions dans le cloud de téléphonie via des applicatifs ou du matériel spécialisé. Nous sommes également éditeur de notre propre solution, c’est-à-dire que nous avons la compétence informatique pour la développer. Notre technologie est développée en France et nos ingénieurs aussi.

Il nous a fallu 7 ans pour mettre au point une solution que j’ai imaginé pour être la plus facile à configurer et la plus facile à utiliser. C’était un important pour moi d’apporter une « french touch » dans notre produit et sortir des usines à gaz des solutions déjà existantes. C’est très complexe de faire simple lorsqu’on mixte informatique ET téléphonie. Cela nous a pris des années !

Le cloud se situe en France sur 3 data centers en Ile de France ce qui nous permet de servir les entreprises françaises et nous commençons à nous développer sur l’Europe au fur et à mesure de l’évolution de notre marché. Ubefone c’est aussi un investissement important sur la qualité de la voix ce qui nous permet d’assumer notre promesse sur cet aspect très crucial pour les entreprises.

 

Patrick Gentemann fondateur d'Ubefone

“Avec la crise pandémique, le bureau n’est plus le point de référence pour une entreprise”

Il y a beaucoup d’acteurs dans la téléphonie cloud mais malheureusement la qualité n’est pas forcément au rendez-vous et pour les clients c’est parfois trop tard de faire machine arrière. J’ai donc fortement axé tous nos développements sur le confort et l’usage. Je dirais même que c’est un engagement personnel de mettre au point une technologie qui offre la même qualité qu’un téléphone fixe  posé sur le bureau tout en offrant de la mobilité interne et externe aux collaborateurs.

Avec la crise pandémique, le bureau n’est plus le point de référence, la « seule » référence extérieure, comme vecteur de communication téléphonique, c’est le numéro de téléphone.

Les collaborateurs d’une entreprise peuvent de ce fait disposer de leur numéro fixe et toutes les fonctionnalités associées sur leur mobile ou sur leur ordinateur. Dans certain cas, comme le retail, l’usage des tablettes est également un matériel équipé d’une téléphonie cloud.

La téléphonie fixe professionnelle est embarquée dans une application téléchargée sur le smartphone personnel de l’utilisateur et il pourra choisir d’utiliser ce dernier à des fins professionnelles ou personnelles. Il utilisera Ubefone « comme son téléphone de bureau » pour passer ses appels professionnels et son smartphone pour ses appels personnels. Les fonctionnalités offertes par Ubefone, offre dans ce cas précis, la possibilité de séparer ses communications persos/pros ainsi que toutes les fonctionnalités d’un téléphone fixe. Lorsque le collaborateur utilise son smartphone personnel, cela s’appelle BYOD (Bring Your Own Device).

Il ne s’agit pas de faire un « renvoie d’appel » vers son smartphone, ne surtout pas confondre cette action ! Ici, le collaborateur télécharge l’application et il reçoit directement ses appels de bureau sur son smartphone. C’est l’application ubefone qui se met en marche.  Le collaborateur peut aussi avoir son application sur ordinateur et bénéficier des fonctionnalités sur ce dernier.

 

Est-ce que le collaborateur peut aussi utiliser un autre numéro mobile à la place d’un numéro fixe ?

Totalement, ici encore une fois, l’application ubefone lui donne la possibilité d’utiliser un numéro mobile et de profiter des fonctionnalités de téléphonie professionnelle. C’est au choix, et c’est ce qu’on appelle mobility pro, il pourra appeler depuis son ordinateur avec son numéro de mobile, réaliser des transferts d’appels, enregistrer des appels, bref toutes les fonctionnalités d’une téléphonie professionnelle.

J’ajoute qu’il ne faut pas confondre double SIM pour avoir 2 numéros et Ubefone. Ici, ce n’est pas tant le numéro qui est important (en tant qu’opérateur, c’est notre quotidien), ce qui compte c’est la possibilité de rendre le mobile intelligent en lui permettant d’accéder aux fonctionnalités essentielles d’une téléphonie pro comme l’activation d’un serveur vocal interactif, un pré-déroché, le transfert d’un appel à un autre collègue ou à l’extérieur… La liste est longue !

Le collaborateur va ainsi pouvoir choisir sur quel outil travailler. On le sait maintenant, le mobile est une extension de notre bureau car nous avons un tas d’applications pour communiquer et même travailler : mails, comptabilité, banque… l’application Ubefone permet de rapatrier toute la téléphonie sur des outils tiers.

Comparativement à la téléphonie classique, la téléphonie digitale (cloud), il va bénéficier de services complémentaires tels qu’un annuaire partagé d’entreprise. C’est un annuaire que tous les collaborateurs auront accès, c’est un annuaire en commun. Il pourra aussi utiliser la messagerie, comme un whatsapp mais en mode privé et sécurisé. L’indicateur de présence est également fort utile pour connaître la disponibilité d’un collaborateur, puisqu’il sera possible de savoir s’il est absent, en ligne ou disponible.

Je dirais que nous ne parlons pas ici simplement de téléphonie, la notion de service est essentielle. D’ailleurs, il est important de rappeler que les collaborateurs sont « séparés », ils ne sont plus dans les mêmes locaux. Ainsi, dans l’infrastructure de notre solution, certains services ne sont pas visibles sur le smartphone. Nous avons, par exemple,

  • la possibilité de gérer un groupe de compétences peu importe où se trouve le collaborateur,
  • gérer des heures d’ouvertures spécifiques sur un groupe de collaborateur,
  • identifier l’appel : savoir si l’appel a été répondu. Nous sommes en mesure de savoir ce qui s’est passé pour un appel et regarder l’historique de l’appel : où il est entré, s’il a été transféré et ainsi reconstituer le parcours. 

Quelles sont vos différences avec vos concurrents ?

Il faut savoir qu’Ubefone n’est pas qu’un énième éditeur de solutions Saas. Nous sommes un opérateur, inscrit à l’ARCEP, nous réalisons la portabilité du numéro de téléphone chez nous, nous pouvons fournir des numéros de téléphones, ce sont les nôtres et nous les portons sur notre réseau. La plupart de nos concurrents ne sont pas opérateurs.

Le fait d’être aussi opérateur nous permet de garantir et d’assurer un meilleur service et ainsi d’accompagner de grands groupes avec toute l’agilité qui est la nôtre par rapport à un gros opérateur (qui n’a pas développer de service professionnel).

Nous avons ainsi toute la flexibilité pour répondre à des développements très précis et spécifiques que demandent nos clients grands comptes. Nous avons la maîtrise de notre outil et des roadmaps dédiées à nos clients. Enfin, j’insisterai grandement sur la qualité de la voix et ce n’est pas moi qui le dit, il suffit de comparer deux appels sur deux solutions différentes, à chaque fois c’est ubefone qui l’emporte.

 

Pourquoi est-ce si important aujourd’hui d’adopter des solutions cloud de téléphonie?

Nous l’avons oublié mais un téléphone c’est fait pour téléphoner ! C’est une lapalissade me direz-vous ! Au téléphone nous sommes très sensibles, nous nous agaçons si notre interlocuteur n’est pas audible… et le fait d’avoir une mauvaise qualité au téléphone fait que l’entreprise donne une mauvaise image de son service et de son accueil. La perception va être déterminante, l’entreprise doit pouvoir contrôler celle-ci.

 

“De nombreuses entreprises ont fait de la téléphonie cloud une téléphonie complémentaire à la téléphonie fixe alors que chez Ubefone, nous avons traité la téléphonie cloud comme la remplaçante de la téléphonie fixe. Nous avons concentré nos efforts sur la qualité et 7 années c’est long pour faire en sorte de créer un son « Crystal »!”

Vous avez évoqué le fait que vous travaillez avec de grands groupes, comment procédez-vous ?

Avec les grands groupes, la démarche est plus longue qu’avec une TPE/PME. Dans ce cas nous sommes clairement dans des approches de transformation digitale avec des uses cases à produire en fonction des environnements, des usages, des sites et des autres outils de communication, comme Microsoft Teams.

Les délais de prise de décision sont très longs également et les applications sont plus longues (modifications dans le pare-feu par exemple) même si je dois avouer que notre agilité et notre Selfcare (console de paramétrage) nous permet de raccourcir la durée du déploiement. Pour les plus petites entreprises, tout va très vite, beaucoup plus vite, nous pouvons tout installer en une journée, le déploiement est réactif, les clients très satisfaits.

Vous êtes membres de la FRP2I, pourquoi ?

Et bien je dirais que nous avons toujours fait en sorte de travailler avec un écosystème important dont la FRP2i fait partie. Nos solutions doivent être accessibles là où la diversité de nos clients se trouve et aujourd’hui l’informaticien est sollicité sur ces sujets. Nous travaillons avec des distributeurs, des intégrateurs, des revendeurs, c’est aussi dans l’ADN d’Ubefone. Ce tiers de confiance fait partie de l’équation gagnante dans notre business.

Le futur de la téléphonie selon vous?

La téléphonie reste un service de base ! La fin du RTC fait que le trafic téléphonique sera intégralement acheminé par les réseaux basés sur le protocole IP et selon moi, le futur de la téléphonie c’est aujourd’hui et dans le cloud avec une qualité irréprochable !

Retrouvez l’interview dans son intégralité sur la chaîne youtube.